Dr Jones, un médecin de Berkeley affirme que les gens qui ne subissent pas de chimiothérapie vivent environ 12 ans et demi plus long que ceux qui les subissent. Des statistiques récentes montrent qu’environ un homme sur 2 et une sur 3 femmes développeront un cancer à un moment donné dans leur vie.

Ce fait devient encore plus dévastateur si l’on considère les traitements modernes du cancer qui aggravent souvent les symptômes, et ne parviennent pas à donner des résultats. A cet égard, Dr. Hardin B. Jones, un ancien professeur de physique médicale et de physiologie à l’Université de Californie, Berkeley, explique que ce traitement du cancer est une imposture.

D’après Dr Jones, la chimiothérapie ne fonctionne pas dans 97% des cas. Ce médecin a examiné ses patients et leur espérance de vie depuis plus de 25 ans. Il a constaté que la chimiothérapie entraîne effectivement plus de mal que de bien. Cette découverte lui a persuadé de parler en public à propos de cette industrie du cancer qui gagne encore des milliards de dollars sans être utile pour les patients atteint du cancer.


Dans son étude, publiée dans le « New York Academy of Science », il affirme que « Les gens qui ont refusé un traitement de chimiothérapie vivent en moyenne 12 ans et demi de plus que les personnes qui subissent une chimiothérapie. Les gens qui ont accepté la chimiothérapie meurent dans les trois ans suivant le diagnostic, voire même un grand nombre meurt immédiatement après quelques semaines « .
Il croit que la seule raison pour laquelle la chimiothérapie est prescrite est d’ordre financier. Ce fait semble être très raisonnable, si l’on considère le prix des traitements contre le cancer qui peut aller de 300.000 $ à 1, 000,000 $ par traitement.

 

Lire la suite dans la page suivante: